Catégorie : Edition 2015

2015 – Arnaud et Jean-Marie Larrieu

Présents le vendredi 2 octobre   Réalisateurs Très jeunes, Arnaud et Jean-Marie Larrieu se passionnent pour le cinéma grâce à leur grand père, lui-même adepte des films en 16 mm. Dès leur adolescence les deux frères se lancent dans le super-8 avec la ferme intention de faire carrière dans le septième art. Jean-Marie tente bien le concours de la Femis mais échoue. Il se replie sur des études de littérature. Nos deux réalisateurs n’abdiquent pas et tournent, dans les années 80, de nombreux courts métrages remarqués : Court métrage (1987), Temps couvert (1988), Ce jour-là (1992). En 1999, ils réalisent leur premier long métrage, Fin d’été, très bien accueilli par la critique. 1999 marque la première collaboration avec Mathieu Amalric pour le moyen métrage La brèche de Roland, film tourné en haute montagne. Puis c’est Helène Filllères qui travaille avec les frères Larrieu en 2001 pour le court métrage Madonna à Lourdes. Les deux acteurs rempilent en 2002 pour le tournage d’Un homme, un vrai. en 2005, c’est la consécration avec Peindre ou faire l’amour, sélectionné à Cannes en compétition officielle. Les deux frères presque jumeaux (ils n’ont que onze mois de différences), sont nés dans la montagne, leur première passion, omniprésente dans leurs films. Après avoir filmé sous toutes les coutures leurs Pyrénées natales, le duo autodicacte s’est repliés sur le plateau de Vercors pour Peindre ou faire l’amour, film coproduit par l’organisme de soutien à la création cinématographique de la région Rhône-Alpes. En 2008, ils retournent dans leurs montagnes favorites pour tourner le délirant Voyage aux Pyrénées. Moins d’un an plus tard, on les retrouve à la tête d’un ambitieux film d’anticipation de plus de deux heures intitulé Les derniers jours du monde. Une fois de plus, ils aiment brouiller les pistes en mélangeant les genres, au risque de dérouter les spectateurs. avoir-alire.com Filmographie Réalisateurs et scénaristes 1987 : Court voyage (moyen métrage) (seulement Jean-Marie Larrieu) 1988 : Temps couvert (court métrage) (seulement Arnaud Larrieu) 1991 : Les Baigneurs (moyen métrage) (seulement Jean-Marie Larrieu) 1992 : Ce jour-là (moyen métrage documentaire) 1993 : Bernard ou Les apparitions (court métrage) (seulement Arnaud Larrieu) 1999 : Fin d’été 2001 : Madonna à Lourdes (court métrage) 2001 : La Brèche de Roland (moyen métrage) (seulement Jean-Marie Larrieu pour le scénario) 2003 : Un homme, un vrai 2005 : Peindre ou faire l’amour 2005 : Les fenêtres sont ouvertes (documentaire) 2007 : Les Comédiennes (Persévère dans ton être) (court métrage de la collection Talents Cannes 2007) 2007 : Les Comédiennes (À chacune sa rue) (court métrage de la collection Talents Cannes 2007) 2008 : Le Voyage aux Pyrénées 2009 : Les Derniers Jours du monde 2013 : L’amour est un crime parfait 2015 : Vingt et une nuits avec Pattie

2015 – 21 nuits avec Pattie

Vendredi 2 octobre à 20h45, en présence des frères Larrieu   Un film d’Arnaud et Jean-Marie Larrieu. 1h55. France 2015. Tourné en région Languedoc-Roussillon   Synopsis: Au cœur de l’été, Caroline, parisienne et mère de famille d’une quarantaine d’années, débarque dans un petit village du sud de la France. Elle doit organiser dans l’urgence les funérailles de sa mère, avocate volage, qu’elle ne voyait plus guère. Elle est accueillie par Pattie qui aime raconter à qui veut bien l’écouter ses aventures amoureuses avec les hommes du coin. Alors que toute la vallée se prépare pour les fameux bals du 15 août, le corps de la défunte disparait mystérieusement.   Générique Scénario et réalisation : Arnaud et Jean-Marie Larrieu Casting : Isabelle Carré, Karin Viard, André Dussolier Production : Bruno Pésery, Francis Boespflug   Festival et prix Festival de San Sebastian 2015, Compétition officielle Festival d’Angoulême 2015, Séance spéciale   →  http://distrib.pyramidefilms.com/content/21-nuits-avec-pattie DOSSIER DE PRESSE

2015 – J’avancerai vers toi avec les yeux d’un sourd

Jeudi 1er octobre à 20h45   Un documentaire de Laetitia Carton. 1h30. France 2015. Tourné en région Midi-Pyrénées Synopsis Ce film est adressé à mon ami Vincent, qui est mort il y a dix ans. Vincent était Sourd. Il m’avait initiée à sa langue, à sa culture, à son monde. En partant à la rencontre de ses amis, je vais suivre le fil de sa vie, jusqu’à sa mort tragique. Une éducation oraliste imposée, le refus familial de sa différence, la découverte tardive de la langue des signes et du monde Sourd… A travers la vie de Vincent, une histoire singulière, mais qui est aussi celle de milliers d”autres sourds, je remonte aux racines du mal-être des Sourds : “L”interdiction” de la langue de signes pendant plus d”un siècle, la difficulté à pouvoir grandir dans cette langue, encore aujourd’hui, et la souffrance qui en résulte, faite d’isolement, de déni et d’incompréhension. En parallèle, je lui raconte mon trajet au pays des Sourds depuis sa disparition. Au fil du film c’est toute la richesse de ce monde inconnu et fascinant que je veux faire partager au spectateur, celle d’un peuple que la Langue des Signes façonne, et qui agit, lutte pour défendre sa langue et sa culture, sa différence.   → http://kaleo-films.com/javancerai-vers-toi-avec-les-yeux-dun-sourd/   Liste Technique Un film de Laetitia Carton – Produit par Olivier Charvet et Sophie Germain  – Coproducteur : Gabriel Chabanier – Image : Gertrude Baillot, Laetitia Carton, Pascale Marin – Son : Nicolas Joly, Jean Mallet – Montage : Rodolphe Molla – Musique originale : Camille   Partenaires Une production Kaléo Films En coproduction avec Le Miroir – Avec la participation du CNC (Avance sur recettes), et le soutien des Régions Limousin, Midi-Pyrénées et Auvergne. En association avec Indéfilms 2. Avec le soutien du programme Media de l”Union Européenne, de la Procirep-Angoa et l”aide à l”écriture de Ciclic-Région Centre.  

2015 – Orage

Mercredi 30 septembre à 20h45, en présence de Fabrice Camoin   Un thriller de Fabrice Camoin. 1h23. France 2015. Tourné en région Languedoc-Roussillon   Synopsis : Un violent orage bloque Maria et sa famille sur la route des vacances. Ils se réfugient dans une petite ville, près de la frontière espagnole, où la police recherche un homme qui vient de tuer sa femme et son amant. En pleine nuit, Maria se retrouve par hasard face au meurtrier. Croyant échapper à ses propres démons, elle décide de s’enfuir avec lui …     Générique [casting] Marina Foïs Sami Bouajila Valérie Donzelli Louis-Do Lencquesaing Rasha Bukvic Jeanne Jestin Réalisateur : Fabrice Camoin Scénario : Fabrice Camoin et Ariane Fert Producteurs : Laetitia Gonzalez et Yaël Fogiel Directeur de production : Sacha Guillaume Musique Originale : Alexis Rault Montage : Muriel Breton Son : François Guillaume, Sylvain Malbrant et Emmanuel Croset Image : Pierric Gantelmi d’Ille et David Chizallet Décors : Emmanuel de Chauvigny et Christophe Offret Costumes : Bethsabée Dreyfus Directrices de Casting : Constance Demontoy et Marion Touitou Produit par : Les Films du Poisson   →   http://www.rezofilms.com/distribution/orage DOSSIER DE PRESSE  

2015 – Before/After

  ⇒  Jeudi 3 septembre,  avec ANRAS Solidarités   ⇐         ⇒  Samedi 19 septembre,  avec Histoir d’Horace   ⇐   Plus d’informations       ⇒  Samedi 26 septembre, avec l’Oreille du Hibou   ⇐   Plus d’informations       ⇒  Dimanche 27 septembre, avec le Ciné-Clap  ⇐   Plus d’informations     ⇒  Mardi 29 septembre, avec le Théâtre des 3 Ponts  ⇐   CONCERT Programmation en cours     ⇒  Mardi 6 octobre,  avec AVF  ⇐    Plus d’informations     ⇒  Mardi 6 octobre,  avec le GRAPh : Zinc de l’image  ⇐      

2015 – Tarifs et Accès

    TARIFS Toutes les séances sont à 5€ à 4€ pour les moins de 14 ans Groupe scolaire : 3,50€ Tarif Acticity : 1,50€ (pré-achat en station) Pass 5 séances = 20€ (pré-achat des 5 séances au guichet du cinéma) – TARIFS SPÉCIAUX Mercredi 30 septembre : Ciné-concert + Orage = Tarif d’une seule séance Samedi 5 octobre : Séance 18h + Repas animé 19h + Séance 20h45 = 12€ Dimanche 4 octobre :  Leçon de cinéma  +  Ymma = Tarif d’une seule séance  – Billetterie ouverte 30 minutes avant chaque séance Réservation possible depuis le 7 septembre au guichet du cinéma     VENIR A CASTELNAUDARY Cinéma la Halle aux grains Place de la république Castelnaudary

2015 – Partenaires

Le festival “Cinéma d’Automne” est organisé par :   “Cinéma d’Automne” reçoit le soutien de:   Avec la participation de : Et des partenaires suivants:    

2015 – Programme

 Programme Festival Cinema Automne 2015 (PDF)     ANIMATIONS    Du 30 septembre au 4 octobre : Exposition de dessins de Michel Ocelot autour des “Trésors cachés de Michel Ocelot”   Mercredi 30 septembre à 14h, après la séance des Contes de la nuit : Goûter offert.   Mercredi 30 septembre à 19h, ouverture du festival : Ciné-concert Alice Reloaded accompagné d’un buffet.   Jeudi 1er octobre à 18h, en début de séance d’Adama : Lecture de lettres de tirailleurs sénégalais << Le passeur >> par Katia Belalimat   Samedi 3 octobre à partir de 18h, soirée orientale : Repas avec couscous (sur réservation avant le 30 septembre à cine.halleauxgrains@gmail.com) et animation avec danseuse (entre les séances de FACE A LA MER/CHAQUE JOUR EST UNE PETITE VIE et LA GRAINE ET LE MULET) – Tarif 12€   Dimanche 4 octobre à 14h, après la séance d’Azur et Asmar : Goûter offert.   Dimanche 4 octobre, toute la journée : Exposition  de calligraphies et échanges avec l’auteur Faouzia Hilmy   Dimanche 4 octobre à 19h, clôture du festival : Dégustation de pâtisseries orientales.       INVITES   Les Kirikou, Les contes de la nuit, Azur et Asmar, Princes et Princesses, Dragons et princesses, Les trésors cachés, seront accompagnés par : – Michel Ocelot, réalisateur, pour les séances du vendredi après-midi au dimanche – Jean-Claude Charles, assistant réalisateur, du mercredi au dimanche   Fabrice Camoin, réalisateur d’Orage, sera présent mercredi 30 septembre lors de l’ouverture du festival   Katia Belalimat accompagnera le film Adama, jeudi 1er octobre à 18h, avec une lecture du conte << Le passeur >>   Arnaud et Jean-Marie Larrieu, réalisateurs de << 21 nuits avec Pattie >>, seront présents vendredi 2 octobre pour accompagner leur film   Thomas Azuelos, dessinateur, sera à la médiathèque pour accompagner « Chienne d’histoire » le samedi 3 octobre à 11h   Olivier Loustau, réalisateur de « Face à la mer » et acteur dans « La graine et le mulet » sera présent Samedi 3 octobre à partir de 18h.   Faouzia Hilmy, caligraphe, sera présente le dimanche 4 octobre, à la sortie de la séance d’Azur et Asmar.   Rachid El Ouali sera présent toute la journée du dimanche 4 octobre (Leçon de cinéma et présentation de son film « Ymma »)    

2015 – accueil

Bilan du festival Cinéma d’Automne 2015   Cinéma d’automne, c’était du 30 septembre au 4 octobre, et en ces 5 jours, nous avons accueilli près de 2000 spectateurs. Un record de fréquentation hebdomadaire depuis l’ouverture du cinéma La Halle aux grains. Nous avons été très surpris par l’attente d’un public déjà acquis par la manifestation l’an passé et par la mobilisation constatée tout au long du festival ; l’intérêt des publics fut persistant et grandissant pour la programmation. En témoignent les commentaires relevés sur le livre d’or et les témoignages informels que nous avons pu recueillir lors d’échanges avec des spectateurs ravis par l’initiative. Réalisateurs, comédiens, techniciens ont joué le jeu et se sont dit ravis de l’accueil du public. La ligne éditoriale qui était la nôtre de mettre en valeur les acteurs locaux de la création cinématographique a été appréciée de ces derniers mis à l’honneur. Chacun s’est prêté au jeu des questions/réponses avec sa particularité. De nombreuses surprises, des initiatives heureuses des invités ont relevés d’avantage encore la programmation déjà très ambitieuse. Une troisième édition se prépare, toujours avec des films d’ici, particularité et force éditorial de ce festival. Voici les dates à noter dans vos agendas : du 28 septembre au 2 octobre 2016.         Télécharger l’affiche

2015 – Michel Ocelot

Présent du vendredi 2 octobre au dimanche 4 octobre   Réalisateur. Né sur la Côte d’Azur, Michel Ocelot a vécu son enfance en Guinée, son adolescence en Anjou, avant de s’établir à Paris. Autodidacte, il a consacré toute sa carrière au cinéma d’animation. Depuis le début, il écrit ses propres histoires, dessine lui-même les personnages de ses films et crée leur univers graphique. Parmi ses courts métrages, il réalise notamment Les 3 Inventeurs, (Bafta 1980 du meilleur film d’animation, Londres), puis La Légende du Pauvre Bossu (César 1983 du meilleur court-métrage d’animation, Paris). C’est en 1998 que le grand public découvre Michel Ocelot, grâce à l’immense succès public et critique de son premier long métrage Kirikou et la Sorcière. Viennent ensuite Princes et Princesses, d’anciens contes en silhouette et Kirikou et les Bêtes Sauvages, co-réalisé avec Bénédicte Galup. Azur & Asmar (2007), son 4ème long métrage, est encore un conte de fée, d’une rive à l’autre de la Méditerranée. Il est sélectionné par le Festival de Cannes 2006 dans le cadre de la Quinzaine des Réalisateurs. En 2008, est publié un DVD de tous ses courts-métrages, sa vie avant Kirikou, Les Trésors Cachés de Michel Ocelot. En théâtre d’ombres et en 3D relief, Les Contes de la Nuit, sort en juillet 2011. Il est le seul long métrage français sélectionné en compétition à la 61ème édition du Festival International du Film de Berlin. En 2012, de nouvelles aventures de Kirikou sont à l’affiche, Kirikou et les Hommes et les Femmes. Actuellement, Michel Ocelot travaille sur un nouveau projet, une grande histoire se déroulant dans le Paris de la Belle Epoque.   →    http://www.michelocelot.fr/#bio-longue     Réalisations : Longs métrages Kirikou et la Sorcière (1998) Princes et Princesses (2000) Kirikou et les Bêtes Sauvages (2005) Azur & Asmar (2007) Les Contes de la Nuit (2011) Kirikou et les Hommes et les Femmes (2012) Dilili à Paris (2017) Courts métrages Les 3 inventeurs (1979) La Légende du Pauvre Bossu (1982) Les 4 Vœux (1987) La Belle Fille et le Sorcier (1992) Bergère qui danse (1992) Le Prince des Joyaux (1992) Séries Gédéon (1976) La Princesse Insensible (1984) Ciné Si (1989) Dragons et Princesses (2010) Vidéo musique Earth Intruders de Björk (2007)

2015 – Azur et Asmar

 Jeudi 1 octobre à 14h, en présence de Jean-Claude Charles Dimanche 4 octobre à 14h, Ciné-goûter en présence de Michel Ocelot   Long métrage d’animation de 101 mn (2007) de Michel Ocelot Synopsis Il était une fois Azur, blond aux yeux bleus, fils du châtelain, et Asmar, brun aux yeux noirs, fils de la nourrice, qui les élevait comme des frères, dans un pays vert et fleuri. La vie les sépare brutalement. Mais Azur n’oublie pas les compagnons de son enfance ni les histoires de fées de sa nourrice, de l’autre côté de la mer. Devenu grand, il rejoint le pays de ses rêves, à la recherche de la Fée des Djinns. Il y retrouve Asmar, lui aussi déterminé à trouver et gagner la fée, bravant tous les dangers et les sortilèges d’un univers de merveilles.   Notes Que de plaisirs : découvrir une nouvelle technique, l’image de synthèse, et travailler au grand large, avec équipe merveilleuse et budget conséquent, qui permettent tous les raffinements.                                                                             M.O.     Générique Réalisation : Michel Ocelot Scénario, dialogues, scénarimage et graphisme : Michel Ocelot Assistant réalisateur : Eric Serre Musique originale : Gabriel Yared Studio d’animation : Mac Guff Ligne   Palmarès Sélection à la Quinzaine des Réalisateurs, FESTIVAL DE CANNES (France), 2006 Prix du Meilleur Long Métrage, Children’s Film Festival, Londres (Grande-Bretagne), 2006 Nomination aux GOYA (catégorie Meilleur Film d’Animation), Madrid (Espagne), 2008 Autres prix •Bouquetin d’Or du Meilleur Long Métrage d’Animation, Ale Kino, Festival International du Film Jeune Public, Poznan (Pologne), 2006 •Prix Communications et Société et Prix Animé Radio Nord Communications, Festival du Cinéma International en Abitibi-Temiscamingue, Rouyn-Noranda (Canada), 2006 •Prix du Public, Anime Grand Prix décerné par le magazine Animage, Japon, 2007 •Grand Prix-Best Feature Film, Animafest, Zagreb (Croatie), 2007 •Barrilete de Oro, Meilleur Long Métrage pour enfants, Festival International du Film Nueva Mirada, Buenos Aires (Argentine), 2007 •Prix du Public, Meilleur Long Métrage, Rencontres Internationales, Wissembourg (France), 2007 •Prix du Public Enfants, Festival du Film, Munich (Allemagne), 2007 •Prix Animovi du Meilleur Long Métrage d’Animation, Festival International du Film d’Animation, Stuttgart (Allemagne), 2007 •Prix du Public, Sprockets, Festival International du Film pour Enfants, Toronto (Canada), 2007 •Prix Spécial du Jury Enfants et mention spéciale Unicef, Festa Internazionale di Roma, Rome (Italie), 2007 •Prix I Castelli Animati-Tutto Digitale, I Castelli Animati, Rome (Italie), 2007 •Prix Chameau Blanc, Festival International de Film du Sahara, Camp de réfugiés de Dakhla, Sahara Occidental, 2007 •Prix du Meilleur Long Métrage d’Animation, Divercine, Festival International du film pour Enfants, Montevideo (Uruguay), 2008 •Prix du Meilleur Film d’Animation, Festival International du Film d’Animation, Lucca (Italie), 2008 •Prix du Jeune Jury, Divercine, Festival International de Films pour Enfants, Saragosse (Espagne), 2014 Autres sélections officielles •Festival International du Cinéma en Abitibi-Temiscamingue (Canada), 2006 •Festivals internationaux de Rome (Italie), Hiroshima (Japon), Pusan (Corée du Sud), Londres (Grande-Bretagne), New-York (Etats-Unis), Bucarest (Roumanie), Gand (Belgique), Singapour, Valladolid (Espagne), Zürich-Bienne (Suisse), Copenhague (Danemark), HongKong, Jakarta (Indonésie), Stockholm (Suède), Istamboul (Turquie), Kaboul (Afghanistan), Athènes (Grèce), Berlin-Münich (Allemagne), Melbourne-Brisbanne (Australie), Sofia (Bulgarie), 2007 •Nomination de Gabriel Yared aux CESARS (catégorie Meilleure Musique écrite pour un film), Paris (France), 2007 •Bafici, Festival Indépendant de Buenos-Aires (Argentine), 2009   →   http://www.michelocelot.fr/#azur-asmar DOSSIER DE PRESSE  

2015 – Ymma

Dimanche 4 octobre à 20h45, en présence de Rachid El Ouali   Un road movie, comédie romantique de Rachid El Ouali. 1h43. Maroc 2015. Synopsis Boujemaa , 40 ans, travaille dans l’ univers de la publicité à Casablanca. Sa créativité est en panne.. Il converse par internet avec une femme mystérieuse qui habite en Corse . Boujemaa décide sous la pression de son père de retourner au village natal pour assister au mariage de sa petite sœur. Il trouvera son père remarié à une jeune fille. Il quitte précipitamment le village à l’aube.. En route, il va rencontrer Leila, et sa sœur Ghita trisomique qui doivent se rendre en Corse. Boujemaa , décide de changer de Cap et d’ aller à la rencontre de la femme mystérieuse avec pour seul indice un dessin , un œil qu’ elle lui avait envoyé …   Générique Avec مع Rachid EL OUALI رشيد الوالي Marc SAMUEL مارك سامويل yasmine GUERLACH ياسمين كرلاش Jamal-eddine Dkhissi جمال الدين الدخيسي Afida Tahri حفيضة طاهري Souad Amidou سعاد حميدو Scénario سيناريو Hicham LASRI et rachid el ouali هشام العسري ورشيد الوالي Montage مونتاج Kahena Attia -Mohamed karat كاهنة عطية – محمد الكغاط Direction de la photo مدير التصوير Fadel Chouika فاضل شويكة Son الصوت Mohamed Timoumes محمد تيمومس Production : CLAPRODUCTION et 2M انتاج : كلابروديكسيون و Récompenses Meilleur acteur au festival du film arabe de Liége 10 mai 2015 Meilleur scenario et meilleur Acteur au festival du film maghrebin à Alger 11 juin 2014 Sélection officielle de YMMA à la 6eme édition du festival de film Cinéma Arabe du 6 au 11 mai 2014 à Amsterdam, aux Pays-Bas. Prix du meilleur montage au festival national du film de Tanger le 15 fevrier 2014.   →    http://www.ymmalefilm.com/ DOSSIER DE PRESSE  

2015 – Rachid El Ouali

Présent toute la journée du dimanche 4 octobre   Acteur, Réalisateur. << Le cinéma m’ouvre ses portes pour un 1er rôle en 1994 dans « Voleur de rêves » de Hakim NOURY, pour lequel j’ai obtenu le 1er prix lors du Festival National de TANGER en 1995. Ensuite, tout s’enchaîne, je joue dans plusieurs longs métrages à succès, comme : « Mektoub » de Nabil AYOUCH, « Ruses de Femmes » de Farida BELYAZID, « Diabétique et hypertendue… » de Hakim NOURY, « Adieu Mères » et « Et Après.. » de Mohamed ISMAIL, aux cotés de l’actrice espagnole Victoria ABRIL. En 2004, après 20 ans de carrière, je passe derrière la caméra avec un court métrage « Nini ya Moumou» d’après ‘’l’oreiller’’ de Anton TCHEKOV. En 2006, je fonde ma propre société de production CLAPRODUCTION; puis réalise les courts métrages « l’aube », « la mouche et moi » et « le défunt » ; qui reçoivent plusieurs prix dans différents festivals internationaux. en 2007, je crée, réalise, et produit les publicités « CHAABI LIL’ISKANE », et « SNEP » , pour le compte de Holding YNNA. En 2007 et 2008, je devient l’animateur vedette de l’émission populaire « LALLA LAAROUSSA » qui a battu tous les records d’audimat. Le magazine L’EXPRESS international, m’a inclus en couverture parmi les 100 personnalités, tous métiers confondus, qui font bouger le Maroc ; mon nom est inscrit dans la prestigieuse liste du who’s who in morocco . en 2006, TELQUEL me nomme , d’après un sondage international, parmi les 10 personnalités les plus populaires au MAROC. Je suis depuis 2004, Ambassadeur de bonne volonté du PNUD. en 2009, j’anime l’émission trés populaire « QUI VEUT GAGNER DES MILLIONS » sur la chaine Tunisienne NESSMA TV. >> Rachid El Ouali →     http://rachidelouali.com Filmographie : Acteur 2012 : YMMA 2011 : Nar Tzad Dfa Dow ! 2011 : Houssein et Safia de Mohamed Abderrahman Tazi 2009 : L’Alter ego de Mohamed Karrat 2009 : Mhain Houssaine de Mohamed Abderrahman Tazi 2008 : L’Autre Dimension, série de Mohamed Karrat (épisode Délivrance) 2007 : Adieu mères de Mohamed Ismaïl 2006 : L’Autre Dimension, série de Mohamed Karrat (épisode Mirage) 2005 : Ailes brisées de Majid R’chiche 2005 : Elle est diabétique et hypertendue et elle refuse toujours de crever de Hakim Noury 2005 : Morrocan Dream de Jamal Belmejdoub 2005 : Loin des yeux, court métrage d’Ismaël Saidi 2004 : Ici et là-bas de Mohamed Ismaïl 2003 : L’Autre, court métrage de Mohamed Karrat 2001 : Casablanca Casablanca de Farida Belyazid 2000 : Et après… de Mohamed Ismaïl 2000 : Jufement d’une femme de Hassan Benjelloun 1999 : Les Aventures de Haj Mokhtar Soldi de Mustafa Derkaoui 1999 : Elle est diabétique et hypertendue et elle refuse de crever de Hakim Noury 1999 : Du paraid à l’enfer de Saïd Souda 1998 : Kied ensa de Farida Belyazid 1998 : Destin de femme de Hakim Noury 1997 : Solomon de Roger Young 1997 : Un simple fait divers de Hakim Noury 1997 : Mektoub de Nabil Ayouch 1996 : Voyage dans le passé, court métrage d’Ahmed Boulane 1995 : Voleur de rêves de Hakim Noury 1995 : Happy End, court métrage d’Abdelkader Laktaa 1993 : Marie de Nazareth de Jean Delannoy 1991 : La Nuit du crime de Nabyl Lahlou 1989 : Un amour à Casablanca d’Abdelkader Laktaa Réalisateur 2012 : YMMA 2004 : Nini ya moumou (Court métrage) 2006 : Le Défunt (Court métrage) 2006 : La Mouche et moi (Court métrage) 2006 : L’Aube (Court métrage)

2015 – Faouzia Hilmy

Présente le dimanche 4 octobre Exposition et atelier de caligraphie   Caligraphe Faouzia Hilmy est née dans le sud de la France à Toulouse, d’origine marocaine elle a appris l’arabe en parallèle de son cursus scolaire. Lorsqu’elle termine ses études supérieures à Paris et qu’elle obtient sa maîtrise en marketing, elle travaille pendant plusieurs années comme commerciale sans réelle motivation. Elle s’inscrit alors à un stage d’initiation à la calligraphie arabe qui sera une véritable révélation pour elle. Elle y rencontre des calligraphes syriens qui vont lui enseigner la calligraphie durant plusieurs années et lui transmettre leur connaissance de cet art millénaire. Devenue depuis une des rares femmes calligraphes arabes, elle à un style moderne et épuré et une approche assez libre de la calligraphie. Son désir est avant tout de mettre en valeur les lettres arabes car elle a toujours été fascinée par leurs lignes complexes et harmonieuses. Elle expose régulièrement en France et à l’étranger et collabore à différents projets artistiques et publicitaires. Elle vit et travaille entre Toulouse et Paris. Vous pouvez voir ses créations sur son site : faouziahilmy.com   → http://www.faouziahilmy.com

2015 – Adama

 Jeudi 1er octobre à 18h Lecture << Le Passeur >> par Katia Belalimat   Long métrage d’animation réalisé par Simon Rouby. 1h25. France 2015 Synopsis Adama, 12 ans, vit dans un village isolé d’Afrique de l’Ouest. Au-delà des falaises, s’étend le Monde des Souffles. Là où règnent les Nassaras. Une nuit, Samba, son frère aîné, disparaît. Adama, bravant l’interdit des anciens, décide de partir à sa recherche. Il entame, avec la détermination sans faille d’un enfant devenant homme, une quête qui va le mener au-delà des mers, au Nord, jusqu’aux lignes de front de la première guerre mondiale. Nous sommes en 1916.     Générique D’après une histoire originale de Julien Lilti. Adaptation et dialogues par Julien Lilti et Simon Rouby avec la collaboration de Bénédicte Galup. Musique originale de Pablo Pico. Avec les voix d’Azize Diabaté, Pascal N’Zonzi, Oxmo Puccino et Jack Mba. Une coproduction NAIA PRODUCTIONS – PIPANGAÏ – FRANCE 3 CINÉMA – ALBATROS PRODUCTIONS Avec la participation de FRANCE TÉLÉVISIONS, d’OCS, du CNC, de la Région RÉUNION, de la Sofica EDCA. Avec le soutien de la Fondation GAN – Wip 2014 Annecy, de la PROCIREP, de la Mission du Centenaire.   Festivals Sélectionné au Cartoon Movie 2011, section développement. Sélectionné au Cartoon Movie 2015, section sneak preview. Sélection officielle au Festival international du film d’animation d’Annecy 2015. Sélection officielle Festival international du film de San Sebastian 2015. Sélection officielle Festival international du film de Giffoni 2015.   → http://naia-productions.naia.pro/fr/videos/long-metrage/adama DOSSIER DE PRESSE

2015 – La graine et le mulet

Samedi 3 octobre à 20h45, en présence d’Olivier Loustau   Un film d’Abdellatif Kechiche, avec Habib Boufares, Hafsia Herzi, Olivier Loustau. Durée 2h31. France 2007. Tourné en région Languedoc-Roussillon Synopsis Sète, le port. Monsieur Beiji, la soixantaine fatiguée, se traîne sur le chantier naval du port dans un emploi devenu pénible au fil des années. Père de famille divorcé, s’attachant à rester proche des siens, malgré une histoire familiale de ruptures et de tensions que l’on sent prêtes à se raviver, et que les difficultés financières ne font qu’exacerber, il traverse une période délicate de sa vie où tout semble contribuer à lui faire éprouver un sentiment d’inutilité. Une impression d’échec qui lui pèse depuis quelque temps, et dont il ne songe qu’à sortir en créant sa propre affaire : un restaurant. Seulement, rien n’est moins sûr, car son salaire insuffisant et irrégulier, est loin de lui offrir les moyens de son ambition. Ce qui ne l’empêche pas d’en rêver, d’en parler, en famille notamment. Une famille qui va peu à peu se souder autour d’un projet, devenu pour tous le symbole d’une quête de vie meilleure. Grâce à leur sens de la débrouille, et aux efforts déployés, leur rêve va bientôt voir le jour… Ou, presque…     Générique Scénario : Abdellatif Kechiche Image : Lubomir Bakchev, Sofian El Fani Son : Nicolas Waschkowki, Olivier Laurent , Eric Lagarçon, Eric Ambruster , Jean-Paul Hurier Montage : Ghalya Lacrois, Camille Toubkis Décors : Benoît Barouh Production : Pathé Films, Hirsh Récompenses 32 sélections en festivals, dont  : – Mostra internationale de cinéma de Venise – 2007 – Festival international du film de Dubaï – 2007 (prix du Muhr de Bronze) – César du cinéma français, 2008 (prix : meilleur film, meilleur espoir féminin, meilleur réalisateur, meilleur scénario original) – Les Lumières – 2008 – festival international de cinéma contemlporain de Mexico, FICCO – 2008 – City of lights, city of angels ( Col-Coa), Los angeles –  2008 (prix de la critique) – festival international du film de jakarta – 2008 – european film awards – 2008 – festival du film français d’helvetie (bienne) – 2008 – festival du film français de cuba – 2010 – festival du film fraçais de djakarta – 2010   →    http://www.languedoc-roussillon-cinema.fr/film-regional/la-graine-et-le-mulet DOSSIER DE PRESSE  

2015 – Olivier Loustau

Présent le samedi 3 octobre à partir de 18h   Acteur, Réalisateur, Scénariste. Il voulait être reporter jusqu’à ce qu’il découvre la comédie. Il commence à tourner pour le cinéma et la télévision mais le journalisme le passionne toujours et, à l’automne 1992, en plein conflit yougoslave, il part à Sarajevo pour un reportage free-lance. Ensuite, il revient au cinéma avec Thomas Gilou dans Raï, Bertrand Tavernier dans Capitaine Conan ou Dominique Farrugia dans Delphine 1, Yvan 0. Découvrant le Burkina Faso, il organise 24 poses pour un vélo, concours de photographie autour du 10e tour cycliste du pays et réalise un film documentaire, Le Détour du Faso. De retour à Paris, il commence à écrire des scénarios, joue dans La Faute à Voltaire d’Abdellatif Kechiche et réalise un court-métrage C.D.D. Depuis, il se partage entre la comédie et l’écriture. Il a notamment écrit Capone, un film de Jean-Marc Brondolo pour Arte, Scalp, une série en 8 x 52’ pour Canal+, et Quand la ville mord, un film de Dominique Cabrera pour France 2 / Arte. En 2010, il réalise “Face à la mer”, un long court métrage pour Arte. Il a joué dans Aram de Robert Kéchichian, Le Convoyeur de Nicolas Boukhrief ou “un beau dimanche” de Nicole Garcia. Il est surtout l’un des interprètes fétiches d’Abdellatif Kechiche dans L’Esquive, La Graine et le Mulet et Vénus noire.   Filmographie  : Réalisation 2014     La Fille du patron 2010     Face à la mer (court-métrage) 2000     C.D.D. (court-métrage) Acteur 2014     La Fille du patron 2014     Crossing Lines (Série TV) 2014     A 14 ans 2014     Pitchipoï 2013     Un beau dimanche 2012     Le Passage du désir (Série TV) 2010     L’Avocat 2009     Redrum (court-métrage) 2009     Vénus noire 2008     Frères de sang 2007     Coupable (Série TV) 2007     Andalucía 2007     La Graine et le mulet 2005     Commissaire Valence (Série TV) 2005     Ecorchés 2004     Les Cordier, juge et flic (Série TV) 2003     Le Convoyeur 2003     L’esquive 2003     Orages 2003     Zero defaut 2002     Commissaire Moulin (Série TV) 2002     Aram 2002     Le Voyage organisé 2002     Les Frangines 2000     La Faute à Voltaire 1999     Chili con carne 1997     Le Déménagement 1996     Capitaine Conan 1996     Delphine 1 – Yvan 0 1996     Le Tuteur (TV) 1995     Raï 1995     Tom est tout seul 1994     Perle rare (court-métrage) 1993     Le Bledia     – Scénario 2014     La Fille du patron 2010     Face à la mer (court-métrage) 2009     Suite noire (Série TV) 2008     Scalp (Série TV) 2000     C.D.D. (court-métrage)

2015 – Face à la mer – Chaque jour est une petite vie

Samedi 3 octobre à 18h, en présence d’Olivier Loustau   FACE A LA MER Court métrage d’Olivier Loustau. Durée 30 minutes Tourné en région Languedoc-Roussillon Synopsis À Sète, trois marins pêcheurs reprennent la mer à la fin d’une grève dure qui n’a pas vu aboutir les revendications. Leur petit chalutier fait naufrage. Les trois hommes sont portés disparus. Le cours du poisson continue de chuter et la fille du patron pêcheur refuse de croire qu’ils sont morts. Générique Scénario : Olivier Lousteau Image : Sofian El Fani Son : Matthieu Descamps Montage : Didier Ranz Montage son : Julien Roig Mixage : Julien Roig Musique : Titi Robin , Les Négresses Vertes, Zardoni Interprétation : Alicia Houri, Moussa Maaskri, Vincent Martinez , Tonio Descanvelle, Pierre Berriau, Leïla D’Issernio Production : Emaël Films  →   http://www.languedoc-roussillon-cinema.fr/film-regional/face-%C3%A0-la-mer-lousteau   CHAQUE JOUR EST UNE PETITE VIE Court métrage d’Albane Firoretti et Lou-Brice Léonard. Durée 28 minutes Tourné en région Languedoc-Roussillon Synopsis Une cité au bord de la Méditerranée. Dans une modeste caravane posée au milieu des tours, Rachel, 80 ans, rêve de retourner dans son Algérie natale. Son fils Simon ne veut pas en entendre parler. “Une famille vraiment pourrie !” dira Stella sa petite fille… Heureusement il y a la bonne humeur de Yazid alias Gino et de tout le quartier… Générique Scénario :Albane Fioretti Image : Forest Finbow Montage : Lou-Brice Léonard, Camille Hubert, Guillaume Arnoulet Montage son : Hugo Rossi Décors : Claudine Lloubié Musique : Reinhardt Wagner Interprétation : Kader Bouallaga, Albane Firoetti, Jean-Baptise Durand, Frank Ferrari, Thérèse Roussel, Mike Reilles Production : La Ville et les Champs Distribution : The Wild Room →   http://www.languedoc-roussillon-cinema.fr/film-regional/chaque-jour-est-une-petite-vie-0    

2015 – Les trésors cachés

Samedi 3 octobre à 16h, en présence de Michel Ocelot Exposition des dessins du 30 septembre au 4 octobre   Courts métrages et divers programmes de Michel Ocelot (2008) 6 courts métrages : – Les 3 Inventeurs (13′) Dans un monde de dentelle blanche, un grand inventeur, une grande inventrice et une petite inventrice inventent de belles machines utiles. Mais les gens ne comprennent pas et n’aiment pas qu’on ne se tienne pas comme eux… – La Légende du Pauvre Bossu (7′) Tout en haut, une princesse inaccessible. Tout en bas, un petit bossu bafoué. Entre eux, les gens, l’égoïsme, les habitudes, l’étroitesse d’esprit. Mais le bossu a un secret, que lui-même ignore… – Icare (6′) C’est bien l’histoire d’Icare, fils de Dédale, enfermé dans le labyrinthe, avec une variation… – Le Prince des Joyaux (13′) Voici un innocent garçon, une jolie princesse, un marchand fourbe et un aigle géant, amateur de joyaux. Cela se passe au pays des mille et une nuits, sous une pluie de pierres précieuses… – La Belle Fille et le Sorcier (4′) “Je suis moche, je suis seule, je m’ennuie”. Dans trois secondes, tout va changer… – La Bergère qui danse. (9′) Une jolie bergère aimait beaucoup un jeune berger. Une fée aussi. La bergère sait garder les moutons et danser au son du pipeau de son ami. La fée, elle, est puissante, impitoyable, elle possède un dragon volant, un palais de cristal, une tour du sommeil et bien des sortilèges. Laquelle des deux va gagner ? .… Et d’autres surprises seront à découvrir   Notes J’ai raconté une histoire, Kirikou et la sorcière, qui a atteint beaucoup de monde. C’était la première fois que j’atteignais beaucoup de monde. Mais ce n’était pas la première fois que je faisais des films. Ces films, par contre, étaient courts, sans vraie distribution. “Personne” n’a vu ces films. J’ai la chance maintenant de vous les montrer, de faire à nouveau tourner ces petites mécaniques, fruits de l’obstination et de la passion. A ce passé qui a failli être oublié, je joins l’actuel, avec une danse faite pour Björk, et le futur, une idée d’enfants pour conclure mon film Azur & Asmar. En parallèle de chacun des films, je tâche d’exposer la joyeuse magie de rien-du-tout qui m’a permis de les faire exister, et d’exister moi-même.  M.O.     Récompenses Les 3 inventeurs (1979) •BAFTA (British Academy of Film and Television Award) du Meilleur Film d’Animation Londres (Grande-Bretagne),1981. •Nomination aux CESARS pour le Meilleur Court-Métrage d’Animation, Paris (France), 1981. •Premier Prix, Animafest, Zagreb (Croatie), 1980. •Trophée d’Or, Festival International du Film de Court Métrage, Odense (Danemark), 1980 La Légende du Pauvre Bossu (1982) •CESAR du Meilleur Court-Métrage d’Animation, Paris (France), 1983 •Tournée “Best of Annecy”, Etats-Unis et Canada →    http://www.michelocelot.fr/#dvd-vad–dvd–les-tresors-caches-de-michel-ocelot  

2015 – Dragons et Princesses

 Samedi 3 octobre à 14h, en présence de Michel Ocelot   5 contes de Michel Ocelot (2010) Synopsis Tous les soirs, une fille, un garçon et un vieux technicien se retrouvent dans un petit cinéma qui semble abandonné, mais qui est plein de merveilles. Les trois amis inventent, se documentent, dessinent, se déguisent. Et ils jouent l’histoire dont ils ont envie. Ce soir,… • La Maîtresse des Monstres Une peuplade vit dans des grottes, loin sous terre. Elle est totalement soumise au bon vouloir de monstres. Une petite fille, un peu malmenée car un peu insoumise, se croit la plus faible de tous. Mais un petit animal va lui révéler un secret qu’elle aura du mal à croire… • L’Ecolier-Sorcier Un garçon cherche du travail. Un sorcier persan lui propose de lui apprendre son métier. Le garçon se met à la sorcellerie avec passion. Il ne se doute pas des projets horribles que le sorcier a pour un écolier doué… • Le Pont du Petit Cordonnier Un petit cordonnier rêve toutes les nuits d’un trésor sur un pont magnifique. Sa tendre amie le pousse à quitter leur pauvre village, à aller dans le grand monde chercher le pont de ses rêves et son trésor. • Le Mousse et sa Chatte Le seul réconfort d’un mousse sur un bateau de pirates est une chatte. Tandis que matelots et capitaine le maltraitent, il ne rêve que de vivre à terre, dans une jolie maison avec un jardin… • Ivan Tsarévitch et la Princesse Changeante Le père du jeune Tsarévitch est mourant. Seules trois prunes d’or du Tsar des Jardins pourraient le sauver. Mais il faut passer par tant d’épreuves, par tant de tsars cruels, et aussi par la Princesse Changeante, qui rend fous tous les hommes qui l’approchent…   Notes Si dans le passé j’ai utilisé des silhouettes noires, c’est parce que je n’avais pas d’argent et que cette technique était la moins chère de toutes. Avec les quelques succès que j’ai eus, je n’ai plus eu ces terribles problèmes de budget. Je suis quand même revenu à ces silhouettes noires, cette fois simplement parce que j’y avais pris goût et que je désirais retrouver cette image stylisée et intense. Cette suite de la collection est cette fois tout numérique, mais la règle du jeu était de conserver l’innocence, la simplicité et la gaieté de l’antique papier à découper. La fabrication informatique m’a permis des décors rutilants que je ne pouvais pas obtenir avec les décors translucides en Canson aquarelle. La palette numérique permet toutes les orgies, auxquelles nous nous sommes livrés sans retenue. Mais d’abord, il y a les histoires que j’ai envie de vous raconter…   M.O.     Générique Réalisation : Michel Ocelot Scénario, dialogues, scénarimage et graphisme : Michel Ocelot Assistant réalisateur : Eric Serre Musique originale : Christian Maire Studio d’animation : Nord-Ouest Films   Palmarès Prix Spécial du Jury pour la Meilleure Série de Télévision au Festival International du Film d’Animation d’ANNECY (France), 2010 Autres prix et sélections •Etoile d’Or de la Meilleure Série de Télévision, Festival International de Dessin Animé « Cinéma dans les Etoiles », Saint-Laurent le Minier (France), 2013 •Anima Mundi, Festival International du Film d’Animation, Sao Paulo et Rio de Janeiro (Brésil), 2010 •Diverciné, Festival International du Film pour Enfants, Montévidéo (Uruguay), 2010 •Festival International du Film d’Animation, Hiroshima (Japon), 2010 •Festival International du Film en Abitibi-Temiscamingue, Quebec (Canada), 2010   →     http://www.michelocelot.fr/#dragons-et-princesses DOSSIER DE PRESSE  

2015 – Princes et princesses

Vendredi 2 octobre à 16h, en présence de Michel Ocelot   Long métrage d’animation de 70 mn (2000) de Michel Ocelot Réalisé en région Languedoc-Roussillon Synopsis Dans un vieux cinéma qui semble abandonné, une fille, un garçon et un vieux technicien se retrouvent tous les soirs. Ils inventent, se documentent, se déguisent et interprètent la nouvelle histoire dont ils ont envie. • La Princesse des Diamants Une princesse est retenue par une malédiction dans un lieu secret. On sait qu’on s’en approche quand on trouve des diamants dans l’herbe. Mais tous les princes qui ont tenté de la délivrer ont disparu sans laisser de trace… • Le Garçon des Figues L’Egypte. Un pauvre Fellah qui rêve, un figuier miraculeux qui donne des figues en hiver, une belle reine toute puissante, des cadeaux de plus en plus somptueux, un intendant fourbe, un papyrus redoutable, un coup de théâtre. • La Sorcière Le Moyen-Âge. Personne n’est jamais parvenu à pénétrer dans le château de la sorcière, qui réduit en bouillie tous les puissants princes qui tentent l’assaut. Un garçon, perché dans un arbre, observe et déclare qu’il va entrer et gagner la princesse. Tout le monde rit de lui. • Le Manteau de la Vieille Dame Dans le Japon d’Hokusai, une vieille dame, adorable et férue de poésie, rentre chez elle la nuit. Un malfaiteur la suit, pour lui voler son manteau. Mais la vieille dame a quelques ressources et l’homme va passer une nuit qu’il n’oubliera jamais. • La Reine Cruelle et le Montreur de Fabulo Science-fiction. Une reine cruelle tue ses prétendants grâce à son « mégaradar » et son rayon de la mort. Un simple “montreur de fabulo” veut se mesurer à elle et l’épouser.. • Prince et Princesse Dans un parc romantique, un prince romantique supplie une princesse romantique de lui accorder un baiser. Elle y consent, avec bien des scrupules. Le romantisme y résistera-t-il ?   Notes Il s’agit de 6 contes en théâtre d’ombres, tirés des 8 contes de la collection Ciné Si. Marc Bonny, distributeur de Kirikou, connaissait ces vieux films et avait prévu de les sortir après “Kirikou et la Sorcière”, surfant sur un succès qu’il prévoyait. Ce fut un grand plaisir de pouvoir montrer au cinéma ces petits films ignorés, mais faits avec tant de passion, au fond de notre campagne. Des années après, ce programme continue à tourner dans les salles et atteint désormais les chiffres du succès.  M.O.     Générique Réalisation : Michel Ocelot Scénario, dialogues, scénarimage et graphisme : Michel Ocelot Directrice de production : Mireille Roulet Musique originale : Christian Maire Studio d’animation : La Fabrique   Palmarès Prix Cinéma de la SACD, Paris (France), 2000 1er Prix du Jury Enfants, Long Métrage d’Animation, CICCF Festival International du Film pour Enfants, Chicago (Etats-Unis), 2001 1er Prix du Jury Adultes, Long Métrage d’Animation, CICCF Festival International du Film pour Enfants, Chicago (Etats-Unis), 2001 Autres prix et sélections: •Prix Andersen, Festival International de Sestri Levante (Italie), 2000 •Prix du Meilleur Film pour Enfants, Würzburg International Filmweekend, Würzburg (Allemagne), 2001 •Prix Spécial du Jury OCIC, Festival International de Mar Del Plata (Argentine) •Festivals internationaux de Le Caire (Egypte), Berlin (Allemagne), Christiansend (Norvège), Beyrouth (Liban), Munich (Allemagne), Cannes Junior (France), Edimbourg (Grande Bretagne), Hiroshima (Japon), Toronto (Canada), Pusan (Corée du Sud), Sao Paulo (Brésil), Haïfa (Israël), Amsterdam Cinekid (Pays Bas), Oulu (Finlande), Taipei (Taïwan), 2000 •New York International Children’s Film Festival et Los Angeles Pan African Film Festival (Etats-Unis), 2001 •Festivals internationaux de Timimoun (Algérie), Hartford Northampton Kidfest (GrandeBretagne), Exeter Animated Film Festival (Grande-Bretagne), Kong-Kong (Chine), Palm Spring et San Francisco (Etats-Unis), Leeds (Grande-Bretagne), Kerala (Inde), Singapour, 2001 •Festival du Film Français de Cuba, catégorie long-métrage, La Havane (Cuba), 2014   →      http://www.michelocelot.fr/#princes-et-princesses  

2015 – Les contes de la nuit

Mercredi 30 septembre à 14h, Ciné-goûter en présence de Jean-Claude Charles Vendredi 2 octobre à 14h, en présence de Michel Ocelot   Long métrage d’animation de 75 mn (2011) de Michel Ocelot  Synopsis Tous les soirs, une fille, un garçon et un vieux technicien se retrouvent dans un petit cinéma qui semble abandonné, mais qui est plein de merveilles. Les trois amis inventent, se documentent, dessinent, se déguisent. Et ils jouent toutes les histoires dont ils ont envie, dans une nuit magique où tout est possible — les sorciers et les fées, les rois puissants et les garçons d’écurie, les loups garous et les belles dames sans merci, les cathédrales et les paillotes, les villes d’or et les forêts profondes, les flots d’harmonie de chœurs immenses et les sortilèges d’un seul tamtam, la méchanceté qui ravage et l’innocence qui triomphe… 6 contes : ・ Le Loup-Garou ・ Tijean et la Belle-Sans-Connaître ・ L’Elue de la Ville d’Or ・ Garçon Tamtam ・ Le Garçon qui ne mentait jamais ・ La Fille Biche et le Fils de l’Architecte.   Notes Le retour aux contes en silhouette de “Dragons et Princesses” a été fait dans le cadre de la télévision. Quand les producteurs ont vu les deux premiers contes, ils se sont écriés : “Mais, c’est du cinéma !”. Je leur ai répondu : “Vous vous attendiez à quoi ?!”. Il a été décidé alors de faire une exploitation en salles. J’en ai profité pour explorer un nouveau jeu, la stéréoscopie. J’ai choisi dans les dix contes existants, cinq qui se prêtaient bien au relief, et j’ai conçu un sixième conte en fonction de ce relief. Les distributeurs ont décidé d’un nouveau titre, “Les Contes de la Nuit”. Une anecdote à propos de ce film particulier : l’écriture de ces historiettes date de l’époque où “personne ne voulait de moi”, ni de ces contes. Je suis tenace et j’ai fini par les tourner. En 2011, le grand Festival de Berlin n’a retenu en compétition qu’un film dans l’importante production française, et ce film, un film d’animation de surcroit, c’était mes petits contes d’antan.                                                                             M.O.     Générique Réalisation : Michel Ocelot Scénario, dialogues, scénarimage et graphisme : Michel Ocelot Assistant réalisateur : Eric Serre Musique originale : Christian Maire Studio d’animation : Nord-Ouest Films   Palmarès Film en compétition à la 61ème édition de la BERLINALE, Festival International de Berlin (Allemagne), 2011 Autres prix et sélections •Castello d’Argento, Castellinaria, Festival International du Cinéma pour Enfants, Bellinzona (Suisse), 2011 •Premio Minicastellinaria, Castellinaria, Festival International du Cinéma pour Enfants, Bellinzona (Suisse), 2011 •Mention Spéciale du Jury, Festival International du Film pour Enfants, Hyderabad (Inde),2011 •Festival International du Film, Thessalonique (Grèce), 2011 •Festival du Film de Londres, British Film Institute, Londres (Royaume-Uni), 2011 •Festival International du Film Francophone, Tüebingen-Stuttgart (Allemagne), 2011 •Festival du Film Français, Lisbonne (Portugal), 2011 •Festival International du Film, Mostra, San Paulo (Brésil), 2011 •Festival International du Film de Catalogne, Sitges (Espagne), 2011 •French Cinepanorama, Hong-Kong, 2011 •Festival International du Film, Karlovy Vary, République Tchèque, 2011 •Festival International du Film, Durban (Afrique du Sud), 2011 •Festival International des Voix de Films d’Animation, Port Leucate (France), 2011 •Festival International du Film, Melbourne (Australie), 2012 •Festival International du Film, Istamboul (Turquie), 2012 •Rendez-vous avec le Cinéma Français, Londres et Edimbourg (Royaume-Uni), 2012 •The Alliance Française French Film Festival, Australie, 2012 •Festival du Film Francophone de Grèce, 2012 •Journées du Film Francophone, Budapest (Hongrie), 2012   →     http://www.michelocelot.fr/#les-contes-de-la-nuit DOSSIER DE PRESSE

2015 – Jean-Claude Charles

Présent du mercredi 30 septembre au vendredi 2 octobre   Assistant réalisateur, animateur et superviseur set-up.   << J’ai été formé  à L’ESAV de l’université Jean Jaures de Toulouse (1993) et au Centre National de la Bande dessinée (Département image numérique) à Angoulème en 1995. Depuis une vingtaine d’années j’ai pu  connaître l’ensemble de la chaîne de fabrication d’un film à différents échelons de responsabilité (animateur / setup marionnette, et assistant réalisateur ), et de comprendre les contraintes de réalisation ( films publicitaires, films documentaires, jeux vidéo, séries d’animation, longs métrages “live” et longs métrages d’animation),  mais aussi et surtout d’apprécier le travail en équipe. J’ai notament travailllé avec Michel Ocelot sur trois long métrages: Azur & Asmar, Les Contes de la Nuit et Kirikou et les Hommes et les Femmes.   Parallèlement à mon parcours en  post- production 3D, j’ai toujours été curieux de transmettre et d’échanger. J’interviens à l’Ecole des Gobelins (Paris) et à l’ESAV de Toulouse où j’enseigne l’animation 3D. Je travaille actuellement pour le studio Mikros image à Paris. >>   →   http://les-fees-speciales.coop Filmographie: Assistant réalisateur : LES ARMATEURS Assistant-Réalisateur de Monsieur Z, projet French riviera (2013) Assistant-Réalisateur de Michel OCELOT « KIRIKOU et les HOMMES et les FEMMES » (2010-2012) Responsable set up, animateur : NORD-OUEST Films “Les contes de la nuit” de Michel OCELOT (2008-2010) MAC GUFF LIGNE “Azur et Asmar” de Michel OCELOT (2005-2006) “Blueberry” de Jan Kounen (2004) Layout, animation et actorisation : MAC GUFF LIGNE “Other world” de Jan Kounen (2004) ” l’Odyssée l’espèce” et pré-production “les mammouths” de Jacques Malaterre. (2003-2004) POSTMODERNE : un documentaire sur les Abysses destiné au musée de la mer de Cherbourg. (2007) Série & Jeux vidéos : Animation STUDIO 100 (check Animation) Série « Heidi » de Jérôme Mouscadet TOYS Teasers de jeux vidéo “Prince of Persia III” & “Lapins crétins” Id3D PUBLICIS Série “Les Streums” de Marie-France Mistral la Cinquième. Pilote « Les Alphabêtes » MEDIALAB Pré-production de la série : “Donkey Kong”, création de la banque de cycles. FANTOME Série « Insektors » de Georges Lacroix et Renato. (1995)

2015 – Kirikou et les hommes et les femmes

Vendredi 2 octobre à 9h30, en présence de Jean-Claude Charles   Long métrage d’animation de 90 mn (2012) de Michel Ocelot Synopsis Une fois encore le noble grand-père de Kirikou vient nous raconter d’autres aventures de son petit-fils, dont nous ne nous doutions pas. Cette fois, le vaillant gamin aide la Femme Forte à tromper la redoutable sorcière Karaba. Il sauve le Vieux Grincheux, au cours d’une nuit mémorable. Il fait face à un Monstre, qui n’en est pas un. Il fait la connaissance d’un personnage fascinant : la Griotte. Et il découvre un beau secret de sa Mère, et la musique…   Notes Je pensais en avoir fini avec Kirikou en ayant réalisé un deuxième long métrage avec ce personnage. Mais le public en a réclamé un autre encore. J’ai dit non pendant quelques années, et la 7e année, comme pour le précédent, nous avons sorti un nouveau Kirikou. Je dois dire que, une fois le retour à Kirikou accepté, j’ai eu du plaisir ! C’est fascinant de revenir 14 ans en arrière et que ce soit aussi vrai qu’au début, en sentant les chers personnages qui me parlent directement. Les deux “suites” à Kirikou ont une originalité dans ma production, je n’en suis pas le seul auteur. J’ai dit tout ce que je voulais dans “Kirikou et la Sorcière”, et je me trouve démuni pour continuer. Une vraie suite est impossible, car le Kirikou qu’on veut revoir c’est le bébé tout petit tout nu, et non le monsieur marié qui clôt la première histoire. J’ai eu besoin qu’on me donne des idées, tout en prévenant que j’écrirai seul scénario et dialogues (oui, Kirikou c’est moi, et c’est moi qui sait ce qu’il fait, pense et dit…).  M.O.     Générique Réalisation : Michel Ocelot Scénario, dialogues, scénarimage et graphisme : Michel Ocelot Synopsis co-écrits avec Bénédicte Galup, Susie Morgenstern et Cendrine Maubourguet Assistant réalisateur : Jean-Claude Charles Musique de Thibault Agyeman Studio d’animation : Mac Guff Ligne   Palmarès Nomination aux CESARS pour le meilleur film d’animation, Paris (France), 2013 Autres prix et sélection : •Festival International du Film d’Animation, Stuttgart (Allemagne), 2013 •Prix du Jeune Jury pour le Meilleur Long Métrage d’Animation, Festival International du Film Nueva Mirada, Buenos-Aires (Argentine), 2014 •”Cerf-Volant d’Or” pour le Meilleur Film d’Animation, Festival International du Film Nueva Mirada, Buenos-Aires (Argentine), 2014   →      http://www.michelocelot.fr/#kirikou-et-les-hommes-et-les-femmes DOSSIER DE PRESSE  

2015 – Kirikou et la sorcière

Mercredi 30 septembre à 9h30, en présence de Jean-Claude Charles Dimanche 4 octobre à 11h, en présence de Michel Ocelot   Long métrage d’animation de 70 mn (1998) de Michel Ocelot  Synopsis Une petite voix se fait entendre dans le ventre d’une femme enceinte : “Mère, enfante-moi !”. “Un enfant qui parle dans le ventre de sa mère, s’enfante tout seul”, répond la mère. Ainsi vient au monde le minuscule Kirikou, dans un village d’Afrique sur lequel une sorcière, Karaba, a jeté un sort. Mais Kirikou, sitôt sorti du ventre de sa mère, veut délivrer le village de son emprise maléfique et découvrir le secret de sa méchanceté. Au travers d’aventures fantastiques, Kirikou arrivera jusqu’à la montagne interdite…   Notes Lors du succès de “l’outsider” Kirikou et la Sorcière, un leitmotiv des journalistes était : “Vous avez du être bien surpris du succès de Kirikou !” Ce n’était pas une question, c’était une affirmation. Je répondais alors : “Mais pas du tout !” Si je n’excluais pas un résultat catastrophique, j’étais également prêt à tous les triomphes. Il est arrivé cependant quelque chose que je n’avais pas prévu : la nature, la profondeur et la permanence du succès de l’enfant Kirikou. J’avais créé un Personnage, et on l’aimait…     M.O. Questions-Réponses —Pourquoi Karaba a-t-elle une épine dans le dos ? L’épine empoisonnée dans le dos de Karaba est un symbole, qui représente le mal que les hommes font aux femmes, et une souffrance qui ne disparaît pas. Ce que raconte le Grand-Père est un viol collectif. —Comment défendez-vous la nudité dans Kirikou ? Il n’y a pas de “nudité” dans Kirikou. Les personnes sont habillées normalement, hommes et femmes sont en pagne, et les petits enfants attendent d’être plus grands pour mettre ce pagne. L’Occident a bien connu cette absence de gêne avec le corps, la civilisation grecque antique, dont nous sommes si fiers, ne cachait pas le corps et le montrait franchement, dans un art qui fait notre admiration.   Générique Réalisation : Michel Ocelot Scénario, dialogues, scénarimage et graphisme : Michel Ocelot Musique originale : Youssou N’Dour Studios d’animation : Les Armateurs (Angoulème), Odec Kid Cartoons (Bruxelles), PTD Tiramisu Studio (Luxembourg), Rija Studio (Riga), Exist Studio (Budapest)   Récompenses GRAND PRIX du Long Métrage, Festival International du Film d’Animation, ANNECY (France), 1999 Best European Feature Film‚ BRITISH ANIMATION AWARDS, Londres (Grande-Bretagne), 2002 Autres prix •1er Prix du Jury Enfants, Long Métrage d’Animation, CICFF Festival International du Film pour Enfants, Chicago (Etats-Unis) •1er Prix du Jury Adultes, Long Métrage d’Animation, CICFF Festival International du Film pour Enfants, Chicago (Etats-Unis) •Prix Spécial du Jury, Meilleur Long-Métrage, Festival International du Film pour Enfants, Montréal (Canada) •Prix du Long Métrage, Festival International du Film d’Animation, KROK, Kiev (Ukraine) •Prix Cinekid, Festival International du Film pour Enfants et jeunes adultes, Amsterdam (Pays-Bas) •Diplôme de la Biennale Internationale d’Animation de Bratislava (Slovaquie) •Prix du Meilleur Long Métrage, Festival International du Cinéma Francophone en Acadie (Canada) •Prix du Meilleur Long Métrage d’Animation, Festival international de Montevideo (Uruguay) •Premier Prix, Festival International du film pour Enfants, Cartagena (Colombie) •Prix Spécial du Jury, WorldFest, Festival International du Film, Houston (Etats-Unis) •Trophée d’Argent du Meilleur Long Métrage, Festival International du Film d’Enfants, Le Caire (Egypte) •Prix Spécial de la Ville de Kecskemet, Festival Européen du Long Métrage d’Animation, Kecskemet (Hongrie) •Prix du Public, Festival International du Film de Zanzibar (Tanzanie) •Prix du Long Métrage, Festival International du Film d’Animation, Espinho (Portugal) •Hadrumete d’Or, Meilleur Film de Long métrage pour Enfants, Festival International du Film pour l’Enfance et la Jeunesse, Sousse (Tunisie) •Château d’Argent, Prix Qualité de Vie, Festival “Castelli in Aria”, Bellinzona (Suisse) •Prix des Enfants, Festival International du Film l’Oiseau Bleu, Kiev (Ukraine) •Prix du Meilleur Film pour Enfants, Festival International du Film, Rouyn-Noranda (Canada) •Prix CIFEJ, Festival International du Film pour Enfants, Oulu (Finlande) •Prix du Jeune Public, Rencontres Internationales du Cinéma d’Animation, Wissembourg (France) •Prix du Long Métrage, Festival International du Film, Malmö (Suède) •Prix du Jury des Jeunes, Festival International du Film pour la Jeunesse, Vancouver (Canada) •Prix des Rencontres Ciné Jeunes (jurys d’enfants dans 36 villes), France •Prix du Festival International du Théatre pour les Enfants, Fermo (Italie) •Prix de la Meilleure Musique, Festival du Film Français, Jakarta (Indonésie) •Bouquetin d’Argent du Meilleur Long Métrage d’Animation, Festival International du Film Jeune Public, Poznan (Pologne) •Prix du Public, Festival International Cine-Arte et Cultural de Asuncion (Paraguay) •Prix du Public‚ Gold Kazoo, Kalamazoo (Etats-Unis) •Prix du Meilleur Long Métrage pour la Jeunesse, African Diaspora Festival, New York (Etats-Unis) •Prix du Public (version en Swahili), Festival Lola Kenya Screen, Nairobi (Kenya)   →    http://www.michelocelot.fr/#kirikou-et-la-sorciere DOSSIER DE PRESSE

2015 – Kirikou et les bêtes sauvages

Jeudi 1 octobre à 9h30, en présence de Jean-Claude Charles   Long métrage d’animation de 75 mn (2005) de Michel Ocelot Synopsis Le Grand-Père, trônant dans sa grotte bleue, explique : “L’histoire de Kirikou et la Sorcière était trop courte. On n’a pas eu le temps de rapporter tout ce que l’enfant avait accompli. Et il a vraiment accompli de belles et bonnes actions, qu’il ne faudrait pas oublier. Alors, je vous les raconte.” Et il nous dit comment l’inventif Kirikou est devenu jardinier, détective, potier, marchand, voyageur et médecin, toujours le plus petit et le plus vaillant des héros !   Notes Kirikou et la Sorcière était une histoire complète et terminée, un point c’est tout. Quand, le succès aidant, on m’a demandé si je ferais une suite, je me suis contenté de hausser les épaules : je ne mange pas de ce pain-là. C’était d’ailleurs une histoire close, qui ne permettait pas de suite (le séduisant bébé tout nu finit adulte, habillé et marié !). Didier Brunner, le producteur, a manœuvré avec habileté pour ne pas lâcher le filon. Il a suggéré quelques historiettes pour la télévision, dirigées par une collaboratrice très au courant, sous ma supervision, sans que cela me prenne du temps. “Trois historiettes de Kirikou ?! Faites-en quatre, pour une sortie vidéo !”, s’est-on exclamé.”Quatre historiettes de Kirikou ?! Faites-les pour le cinéma, vous aurez le budget vous permettant la qualité, à laquelle vous ne pouvez prétendre dans le cadre de la télévision !” Mais un autre élément que nous n’avions pas prévu s’est imposé : l’amour qu’on portait à Kirikou. Grands et petits, dans mon pays et dans d’autres, me demandaient un deuxième Kirikou. “Tu nous as fait du bien, tu dois continuer. Tu n’as pas le droit d’arrêter”. Cela devenait trop. Après quelques années de refus, j’ai accepté. Et j’ai dit à Bénédicte Galup, qui aurait bien préféré être seul maître à bord, que c’était devenu un long métrage Kirikou et que je devais le contrôler. Nous avons donc co-réalisé cet impensable Kirikou II. Et il a fait encore plus d’entrées que Kirikou et la Sorcière.                                                                          M.O.     Générique Réalisation : Michel Ocelot et Bénédicte Galup Scénario, dialogues et graphisme : Michel Ocelot Scénarimage : Michel Ocelot et Olivier Reynal Synopsis : Michel Ocelot, Philippe Andrieu, Marine Locatelli, Bénédicte Galup Musique originale : Manu Dibango Studios d’animation : Armata TMT (Vietnam), Jetmedia (Lettonie)   Palmarès Sélection hors compétition (1ère séance des enfants), FESTIVAL DE CANNES (France), 2005 Présentation au Museum of Modern Art (MOMA) de New-York, 2006 Présentation au Barbican Center de Londres, 2006 Prix •Prix du Public, Meilleur Long Métrage, Rencontres Internationales de Wissembourg (France), 2005 •Prix du Jury International, Festival du Film d’Animation, Le Caire (Egypte), 2006 •Prix du Public, Festival Animovie, Stuttgart (Allemagne), 2006 •1er Prix du Jury Adultes, Long Métrage d’animation, CICFF Festival International du Film pour Enfants, Chicago (Etats-Unis), 2006 •1er Prix du Jury Enfants, Long Métrage d’animation, CICFF Festival International du Film pour Enfants, Chicago (Etats-Unis), 2006 Sélections officielles •Festivals de Sainte Livrade sur Lot (France), Arras (France). 2005 •British Animation Awards, Londres (Royaume-Uni), 2006 •Festivals internationaux de Seattle (Etats-Unis), Auckland (Nouvelle-Zélande), Edimbourg (Grande-Bretagne), Haugesund (Norvège), Bienne (Suisse), Taipei (Taïwan), Amsterdam (Pays-Bas), Lisbonne (Portugal), Mexico City (Mexique), Singapour Istamboul (Turquie) •Festivals internationaux de Jakarta (Indonésie), Pantalla Pinamar (Argentine), Kecskemet (Hongrie), Tel-Aviv (Israël), 2007 •Festival international d’Athènes (Grèce), 2008.   →   http://www.michelocelot.fr/#kirikou-et-les-betes-sauvages DOSSIER DE PRESSE  

2015 – Le sens du toucher

Jeudi 1 octobre à 20h45, en avant-programme   Un court-métrage de Jean-Charles Mbotti Malolo.  Durée 15 min. Tourné en Languedoc-Roussillon   Synopsis : Chloé et Louis s’aiment secrètement mais ils n’arrivent pas à se l’avouer. Leurs gestes se substituent aux mots. Ils dansent, chaque parole est une chorégraphie. Louis se décide un soir à inviter Chloé à dîner chez lui. Quand elle arrive, il se rend compte qu’elle a recueilli des chatons perdus. Il choisit de faire abstraction de son extrême allergie aux chats mais il a beaucoup de mal à se détendre. Le dîner va alors révéler ses côtés les plus sombres. Il a horreur de sa propre rigidité et l’insouciance de Chloé va le pousser dans ses retranchements. Le rythme du ballet change, Louis complètement transformé en monstre boursouflé par l’allergie, met Chloé à la porte…     Générique Scénario :   Jean-Charles Mbotti Malolo Création graphique : Jean-Charles Mbotti Malolo Production : Folimage Studio, La Fabrique Production, Nadasdy Film. Avec la participation de : Arte, CNC, Région Rhône Alpes, Région Languedoc Roussillon, Procirep/Angoa, Alcimé, Fondation Beaumarchais. Producteur(s) : Corinne DESTOMBES, Jacques-Rémy GIRERD. Animation : Guillaume LORIN, Suzanne SEIDEL, Jean-Charles MBOTTI MALOLO Décors : Nejma BOUROUAHA, Daniela NATCHEVA, Jean PALENSTIJN Compositing : Benoît RAZY, Jean-Philippe NICOLLE Musique : CAMILLE Son : Loic BURKHARDT, Flavien VAN HAEZEVELDE Montage : Pauline COUDURIER, Hervé GUICHARD Mixage : Loïc MONIOTTE   Récompenses – PRIX JAMEL DEBBOUZE ET CNC (Premier Prix court métrage), Urban Films Festival, Paris, France – MENTION SPÉCIALE DU JURY, Festival SICAF, Seoul, Corée du Sud – MENTION DU JURY CROQ’ANIME, Festival du Film d’Animation de Paris, France – MENTION SPECIALE DU JURY, Imaginaria International Animation Film Festival, Conversano, Italie – GRAND PRIX ANIMATOU (meilleur court métrage de la compétition internationale), Festival International du Film d’Animation de Genève, Suisse – 1ER PRIX NATIONAL, Festival international du court métrage de Lille, France – PRIX “BEST SWISS MADE”, SHNIT Festival International du court métrage de Berne, Suisse – PRIX DU PUBLIC, Annual Sweaty Eyeballs Animation invitational, Baltimore, USA 2014 – PRIX DU PUBLIC, International Weekend of Animation, Wiesbaden, Allemagne 2014 – 3E PRIX DU PUBLIC, Big Cartoon Festival, Moscou, Russie 2014 – PROMOTION AWARD ANIMATED MERMAID, Festival Cinanima, Espinho, Portugal 2014 – EXCELLENCE AWARD, Animation division of 18th Japan Media Arts Festival, Tokyo, Japon 2014 – PRIX FORMAT COURT, Festival du film court de Villeurbanne, France 2014 – PRIZE FOR “DEBUT FILM”, KROK Festival International du film d’animation, Russie/Ukraine 2014 – PRIX DU PUBLIC (compétition internationale), Festival Les Nuits magiques de Bègles, France 2014 – PRIX DU PUBLIC, FICAM (Festival International de Cinéma d’Animation de Meknès), Maroc 2015 – MENTION HONORABLE DU JURY, MECAL, Festival de Barcelone, Espagne 2015 – PRIX DU COURT METRAGE ADO, Festival Ciné Jeune de l’Aisne, France 2015 – GRAND PRIX DE LA COMPETITION INTERNATIONALE, International Animation Trickfilmfestival of Stuttgart, Allemagne 2015   →   http://cargocollective.com/lesensdutoucher  

2015 – Daniel, une vie en bouteille

Vendredi 2 octobre à 20h45, en avant-programme   Un court-métrage d’Antoine Tardivier, Louis Tardivier et Emmanuel Briand.  Durée 14 min. Réalisé en Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon   Synopsis : Daniel est dans le coma. Réfugié dans son for intérieur, il s’adonne à sa passion : enfermer des bateaux dans des bouteilles. Mais les souvenirs de sa femme viendront bientôt perturber la mécanique de son rêve et l’interroger sur son propre enfermement. Daniel se réveillera-t-il au terme de ce combat intérieur ?     →  http://lelokalprod.com/daniel-une-vie-en-bouteille/ DOSSIER DE PRESSE   Festivals et projections Annecy, 2011. Clermont-Ferrand, 2011 Anim’est, Bucarest, 2011 Belo Horizonte, Brésil, 2011. Séquence court-métrage, Toulouse, 2011 Les nuits méditerranéennes, Corse, 2011 Bruz, 2011.  

2015 – And the winner is…

Mercredi 30 septembre à 20h45, en avant-programme   Court métrage de Baptiste Rouveure. 10 minutes. Synopsis : Un boxeur seul sur un ring, se livre à un combat imaginaire. Porté par un public acquit que lui seul entend, un adversaire inattendu va venir interrompre sa démonstration et faire vaciller ses convictions. Commence alors un combat contre le doute et la résignation.     Générique Scénario Baptiste Rouveure Image Kevin Brunet Son Antoine Guilloux Montage Baptiste Rouveure, Ludovic Raynaud Montage son Frédéric Maury Mixage Jean-François Terrien Décors Maxime Alby Musique Fabio Poujoly Interprétation Nicolas Umbdenstock, Thierry Marcos Production Pages & Images →   http://www.languedoc-roussillon-cinema.fr/film-regional/and-winner →   http://www.baptisterouveure.com/fictionandthewinneris1.html